Vous êtes ici

Block title
Block content

Les Objectifs de Développement Durable : quelle appropriation par les collectivités territoriales ?

Contexte
Ce dossier a été réalisé par huit étudiants de Sciences Po Grenoble en masters Management des Collectivités Territoriales et Stratégie Internationale des Acteurs Locaux, à la demande de l’Institut de Recherche et débat sur la Gouvernance (IRG). L’objectif était d’établir un diagnostic de l’appropriation des Objectifs de Développement Durable (ODD) par les collectivités territoriales sur le territoire de la région Auvergne-Rhône-Alpes.

Sujet
Suite à l’adoption, en septembre 2015, des Objectifs de développement durable (ODD), tous les pays doivent dorénavant rendre des comptes sur la mise en œuvre de cet agenda universel. La France a rendu son premier rapport de mise en œuvre des ODD en juillet 2016 et se dotera prochainement d’un plan d’action national sur la question. Mais, au-delà de ce dispositif national, un enjeu de la réussite de cet Agenda 2030 est sa déclinaison au niveau des territoires locaux. Les collectivités territoriales ont en effet un rôle crucial à jouer pour accélérer et rendre effective la mise en œuvre concrète des ODD. D’où l’importance de mieux documenter ce processus encore nouveau de mise en œuvre des ODD au niveau local, et d’en tirer des leçons opérationnelles pouvant être utiles pour renforcer et amplifier les initiatives existantes.

Synthèse
Cette étude souligne que les collectivités territoriales sont encore loin de s’être approprié le dispositif des ODD, notamment par manque de connaissance à leur sujet. Les ODD ne font pas l’objet d’une politique spécifique de la part des collectivités qui n’ont pas transformé leur mode d’organisation en conséquence et continuent majoritairement à recourir aux instruments déjà existants dans le domaine du développement durable : Agenda 21 et Plan Air-Energie-Climat, plus particulièrement. Un enjeu sera ici de parvenir à articuler ces instruments au service de la mise en œuvre des 17 Objectifs du développement durable, tout en favorisant leurs dimensions transversale et participative.

Propositions

  • Effectuer un travail de sensibilisation autour des ODD auprès des collectivités territoriales, mais aussi plus largement de la société civile et des entreprises privées.
  • Parvenir à un travail transversal entre les différents acteurs et services chargés du développement durable au sein des collectivités territoriales.
  • Mobiliser et intégrer davantage la société civile sur la question des ODD.
  • Etablir une cartographie des outils existants (Agenda 21, PAEC, ODD) en matière de développement durable pour mieux connaître les initiatives locales sur l’ensemble du territoire.
Type de rapport: 
Rapport d'étudiants